Acheter rivotril sans ordonnance

Le rivotril est un agent antiépileptique du groupe des benzodiazépines. Il a l’effet antispasmodique évocatrice ainsi que les effets central myorelaxant, anxiolytique, sédatif et hypnotique.

Le rivotril est utilisé pour traiter des attaques différentes des adultes et des enfants ainsi que des troubles paniques (par exemple, l’agoraphobie).

Les contre-indications:

L’hypersensibilité aux composants du rivotril, la suppression du centre respiratoire, l’insuffisance respiratoire de formes différentes, la myasthénie, le come, le choc, le glaucome par fermeture de l’angle (la poussée aiguë ou la prédisposition), l’intoxication alcoolique aiguë avec l’affaiblissement des fonctions vitales, l’intoxication aiguë aux analgésiques narcotiques et aux remèdes somnifères, la dépression sévère, surtout avec des tendances suicidaires, la grossesse (surtout le 1er trimestre), la lactation.

Il faut être attentif avec le rivotril si vous avez: l’ataxie spinale ou cérébelleuse, l’hyperkinésie, l’histoire de la dépendance aux drogues, la propension à la narcomanie, l’alcoolisme chronique, l’insuffisance rénale et/ou hépatique, des affections cérébrales organiques, le syndrome bronchospastic, la psychose (l’augment paradoxal des symptômes), des troubles de l’avalement chez les enfants, les périodes pré- et post-opératoires,  la vieillesse.

Les particularités de la réaction de l’organisme

Il faut évaluer attentivement l’effet du traitement si on y ajoute un nouveau médicament antispasmodique car la probabilité des phénomènes indésirables tels que la sédation et l’apathie augmente. Dans ce cas il faut choisir le dosage de chaque médicament afin qu’on obtienne l’effet optimum désiré.

La consommation de l’éthanol est strictement interdite aux malades au cours du traitement avec le rivotril parce qu’il peut perturber l’action du médicament, réduire l’efficacité du traitement ou provoquer des effets secondaires inattendus.

En cas du traitement à long terme il faut surveiller l’état du sang périphérique et l’activité des enzymes hépatiques.

Certaines gens ont noté la détérioration de l’état psychologique général. La dépression, parfois avec des pensées suicidaires, peut se développer. Discutez avec votre médecin et votre famille tout changement de l’humeur et les autres symptômes.

Si vous êtes tombée enceinte au cours du traitement avec le rivotril il faut informer immédiatement votre médecin. Le médicament peut nuire au fœtus et causer des problèmes de la respiration du bébé. Mais il ne faut pas finir le traitement vous-même car les convulsions sont dangereuses pour la mère et le bébé. Le médicament peut aussi être présent dans le lait maternel c’est pourquoi il faut arrêter l’allaitement.

L’effet sédatif du rivotril est gardé plus longtemps parmi les gens âgées. Des troubles de la coordination des mouvements, des chutes et des  traumas sont répandus. Soyez attentif au cours du traitement, évitez des efforts physiques.

L’alcool est interdit pendant le traitement. Il peut provoquer de graves effets secondaires.

Le médicament peut affecter la capacité à conduire la voiture ou des mécanismes complexes. Au cours du traitement il est présent l’inhibition de la vitesse du contrôle des réactions psychomoteurs. Il est nécessaire de le prendre en compte aux gens qui sont engagés dans les domaines potentiellement dangereux qui demandent l’attention accrue et la vitesse de réaction.

Le rivotril provoque la dépendance. N’augmentez pas la dose vous-même. Il faut finir le traitement par la réduction graduelle du dosage afin d’éviter le syndrome de sevrage.

Suivez l’ordonnance strictement. Il est interdit de donner le rivotril aux autres gens surtout aux ceux souffrent la narcomanie. La distribution du médicament à des tiers peut être puni par la loi.

Les effets secondaires

La fatigue, la somnolence, l’ataxie, les changements de la comportement (l’exitation paradoxale, l’irritation, l’agressivité), rarement arrivent la dépression respiratoire, l’incontinence d’urine, l’hypotonie musculaire, des troubles de la vision et de la coordination, l’hypersécrétion bronchique chez les enfants.

Le surdosage

Les symptômes: l’oppression du système nerveux centrale de l’intensité différente – la somnolence sévère, la confusion mentale durable, l’oppression des réflexes, le coma, le dépression respiratoire est aussi possible.

Si vous avez du moins  un de ces symptômes il faut consulter le médecin immédiatement.

Le traitement du surdosage: l’induction du vomissement et l’utilisation du charbon actif (si le malade est conscient), le lavage gastrique à travers la sonde (si le malade est inconscient), le traitement symptomatique, la surveillance des fonctions vitales (la respiration, le pouls, la pression artérielle), l’utilisation des liquides intraveineux (pour augmenter la production d’urine).

Si vous avez besoin de ce médicament, vous pouvez ordonner et acheter le rivotril sur notre site.